Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean François Duchamp

Ce blog vous fait partager mes goûts et mes découvertes artistiques, musicales, humaines et spirituelles.

Publié le par Jean François Duchamp

Chers amis, Mardi 7 octobre 2014, à 14 h 30, je donnerai une conférence sur Jean Philippe Rameau, un organiste et compositeur qui fit étape à Lyon à l'occasion du 250° anniversaire de sa mort.Cette conférence est donnée dans le cadre de l' Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon ( Palais St Jean 4, avenue Adolphe Max Lyon5°, à côté de la Cathédrale).

Elle sera illustrée au clavecin par Thomas Le Goff.

je serai heureux de votre présence.

Ci-desoous un petit résumé.

En 2014, on célèbre le 250° anniversaire de Rameau décédé à Paris en 1764.

Né le 24 septembre 1683 à Dijon, Rameau est certainement le plus grand compositeur français du XVIII° siècle. Mais à la différence de ses collègues étrangers, Vivaldi, Bach ou Haendel, Rameau commence à donner ses grands chefs d’œuvre quand ceux-ci ont déjà pratiquement achevé leur œuvre.

La carrière de Rameau se décompose en deux grandes périodes d’égale durée :

  • la première, en voyageur infatigable, il sillonne la France comme organiste de Dijon à Montpellier, de Clermont-Ferrand à Lyon, avec un court séjour à Milan.
  • La seconde, à plus de 40 ans, lui ouvre enfin les portes du succès avec la création des opéras et des opéras-ballets.

Son séjour à Lyon occupe les années 1712 à 1715. Attiré par la construction d’un orgue majestueux en l’ Eglise des Jacobins, aujourd’hui hélas disparue, Rameau composera l’essentiel des pièces sacrées : quelques grands motets qui seront donnés par l’orchestre et le chœur de l’Académie dont la vocation essentielle était l’organisation de concerts. Cette Académie de Musique se regroupera avec l’Académie des Sciences et sera à l’origine de notre Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon.

En 1723, Rameau épouse l’une de ses élèves, Marie Louise Mangot, né à Lyon en 1707. Ses parents se sont mariés en l’Eglise Sainte-Croix

Si Rameau est connu comme compositeur avec de grands chefs d’œuvre à partir de 1733, il est aussi novateur avec son œuvre théorique et pédagogique importante.

Ses ennemis, parmi lesquels Rousseau, l’avaient empêché de paraître sur scène. C’est grâce à la rencontre du Fermier Général La Pouplinière dont il dirigera l’orchestre pendant 20 ans que sa carrière s’épanouit. Ce sont les grands chefs d’œuvre : Hippolyte et Aricie, Castor et Pollux, Samson, Dardanus, les Indes Galantes…

La querelle des Bouffons va opposer lullistes tenant d’une musique italienne et ramistes défenseurs d’une musique française. Rameau donnera un caractère neuf à l’orchestre avec un accompagnement brillant, une puissance de l’harmonie, une variété des chœurs, un pouvoir émotionnel de sa musique.

Rameau comme théoricien livrera plusieurs documents importants parmi lesquels le Code le Musique Pratique (1760), véritable synthèse de ses idées.

Conférence : 250° anniversaire de la mort de Rameau

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog