Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean François Duchamp

Ce blog vous fait partager mes goûts et mes découvertes artistiques, musicales, humaines et spirituelles.

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC
Né en 1929 à Berlin, ce grand chef  fait ses débuts comme violoncelliste dans l'Orchestre Symphonique de Vienne. En 1953, il fonde le " Concentus Musicus", premier orchestre permanent d'instruments anciens. Il va alors s'attacher à faire revivre la musique ancienne avec un postulat de départ : chaque période de l'histoire de la musique a eu les instruments adaptés aux oeuvres de sa période, même si les instruments vont évoluer. Il va entreprendre dans les années 70 la réalisation  de l'intégrale des Cantates de Bach ( avec Gustav Leonhardt). Et pour cela il  utillisera des choeurs et des solistes garçons (sauf dans la Cantate BWV 51)  comme à l'époque de Bach !  Même si techniquement, on pourrait admettre qu'il y a de  très rares faiblesses (c'est normal avec des enfants), il faut reconnaître que c'est, de loin,  la plus émouvante interprétation. Et qui ne vieillit pas !!!
Nikiolaus Harnoncourt vient de fêter ses 80 ans le 6 décembre dernier. Il ne finira pas de surprendre les puristes (ou les autres d'ailleurs ! )qui croyaient qu'il était seulement capable de faire de la musique ancienne. Cet été au festival de Styrie
 ( Autriche), il vient de diriger Porgy and Bess de Gershwin !!!
Mais en plus d'être chef d'orchestre, c'est un penseur. Il vient de conscrer une des ses dernières conférences au "pouvoir de la musique". Voici deux extraits :
"L'art est bien ce baiser divin qui a extrait l'homme de la création et lui a véritablement donné naissance"
"L'atrt n'est pas un agréable supplément. Il est el cordon ombilical qui nous relie au divin. Il est le garant de notre humanité. Mais seulement dans la mesure où il est au centre de notre vie.
JFD 2003
Grâce à la famille de Robert Hillebrand, j'ai eu l'occasion de l'entendre plusieurs fois en concert à Salzbourg, en particulier dans des programmes Mozart. Mais surtout dans le cadre du  prestigieux festival de Salzbourg en 2003 j'ai pu voir une magnifique interprétation de la "Clémence de Titus" de Mozart. Avec l'aide de Robert Hillebrand, j'ai pu échanger quelques mots avec lui :  un moment magique (voir photo) avec un chef, mais surtout un homme exceptionnel.

Commenter cet article

Denis Raymond 14/05/2012 21:39

Extraordinaire moment convaincu. Je possède le coffret intégral des Cantates de Bach avec Harnoncourt. Le Maître a compris en réalisant ces oeuvres de l'importance des voix de garçons, qui
perdurent depuis les 1e Manécanteries au Moyen-Âge. À l'heure actuelle, en France, très peu de Pueri Cantores(Fédération française)donnent cette approche Bel Canto aux voix de garçons, si ce n'est
dans les 3 Maîtrises, comme la Maîtrise de Caen. Je comprend avec bonheur votre approche musicale rejoint l'école allemande, russe, europe de l'Est de la formation musicale des garçons. En
angleterre il aurait Edward Higginbottom qui rejoint aussi cette approche. Heureux de partager avec vous ces moments. Vous saluerez Louis qui connaît bien ma chaîne YT. Merci.

Florence 08/02/2010 15:40


Il y a un excellent article sur Hanoncourt dans le Diapason de début d'année !! merci pour ton billet JEF, ça fait toujours plaisir de lire un belle plume !


Articles récents

Hébergé par Overblog