Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean François Duchamp

Ce blog vous fait partager mes goûts et mes découvertes artistiques, musicales, humaines et spirituelles.

Publié le par Jean François Duchamp

Jamis je n'aurais imaginé faire un baptême de plongée sou-marine. Et bien voilà, c'est fait depuis hier Mercredi 10 septembre ! Une trentaine de minutes à moins 7 mètres. Vraiment extaordinaires : faune et flore exceptionnelles dans ce spot de Campomoro (Corse du sud).

Baptême de plongée sous-marine !!!

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Il y a 20 ans, le 8 septembre 1994, la Maîtrise de la Primatiale (Les Petits Chanteurs de Lyon) chantait la messe du voeu des Echevins à la Basilique de Fourvière. Nul ne se doutait qu'une semaine plus tard, le cardinal décéderait le 16 Septembre.

Le Cardinal Decourtray et le regretté Monseigneur Abel Cornillon à l'issue de la cérémonie du 8 septembre 1994. Une pensée affectueuse pour ces deux grandes figures du diocèse de Lyon.

il y a 20 ans, le bien aimé Cardinal Decourtray...

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Après un bon moment de chants corses. Nous avions collaboré, il y a une quinzaine d'années, pour une messe de la biennale de la danse à la Cathédrale

Avec Jean-Paul Poletti après le concert à Sartène

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Magnifique concert du choeur d'hommes de Sartène ("la ville la plus corse de la Corse" - Prosper Mérimée ) en l' Eglise Santa Maria avec Jean Paul Poletti. Un joli panorama des chants corses.

magnifique concert du choeur de Sartène
magnifique concert du choeur de Sartènemagnifique concert du choeur de Sartène

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Tout a une fin. Il y a 30 ans, le 1er septembre 1984, le bien aimé Cardinal Decourtray me nommait Maitre de Chapelle de la Primatiale de Lyon en succession de mon cher Maître le père Marcel Godard. Aujourd'hui 31 Août , j'ai demandé au cardinal Barbarin de me relever de ma charge. Quand j'ai débuté, le chœur de garçons avait 10 ans, il a fait le chemin qu'on lui connaît. Le chœur de filles n'existait pas. Le Chœur Mixte, qui avait été magnifique, était mal en point ; le père Godard étant très fatigué. J'ai fait de mon mieux durant ces trente années pour donner une qualité musicale à notre cathédrale et ainsi assurer une liturgie digne de cet édifice. Ai-je réussi, Dieu seul le sait. J'ai eu beaucoup de joie avec tous les chanteurs, petits et grands, et leurs familles, avec les différents recteurs et archevêques , avec tous mes collaborateurs dont certains me sont très proches, avec tous les paroissiens et les auditeurs aux quatre coins du monde. Je garde de très nombreux amis. Pardon si j'ai pu en froisser certains : ce n'était nullement mon intention mais une maladresse. Pour tout cela, pour ces trente années formidables, MERCI. Deo dicamus gratias. Soli Deo gloria. JFD

C'est  fini !C'est  fini !
C'est  fini !

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Avec les économies réalisées sur la vente de ma voiture, j'ai pu acheter un bateau ! Et me voilà aux commandes dans le Golfe du Morbihan ! Plus belle la vie !

La situation s'arrange....

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Avec les économies réalisées sur la vente de ma voiture, j'ai pu acheter un bateau ! Et me voilà aux commandes dans le Golfe du Morbihan !

Plus belle la vie !

La situation s'arrange...!

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Ayant reçu ma feuille d'impôt, j'ai dû me résoudre à vendre ma belle Audi

A3 pour louer un vélo électrique d'occasion ! Dure la vie de retraité....!

La crise....!

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Sur le bord du lac non d'Annecy, mais de Côme (Italie) ! Un cadre magnifique et un bel endroit pour essayer sa nouvelle voiture : autoroute, petites routes... Conduite très agréable, reprise (attentin aux radars !). Un agréable moment. Super !

Ma nouvelle voiture : Audi A3  pas mal !

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Les "Ziburutars" (ainsi appelle-t-on les habitants de CIboure ! ) ont la chance de posséder dans leur église St Vincent ( du XVII° siècle) un magnifique orgue neuf de Dominique Thomas. Ciboure est la commune qui jouxte St Jean de Luz et qui a vu la naissance de Maurice Ravel le 7 mars 1875. Cette église eet typique des églises du pays basque avec un magnifique rétable et des galeries pour accueillir les nombreux fidèles suite à une forte immigration liée à une pratique importante. Les femmes étaients en bas et les hommes dans les galeries.

Cet orgue d'une quarantaine de jeux est de style hollandais du XVII° siècle. Cela lui permet de jouer son rôle d' accompagnateur dans la liturgie. il a été inauguré brillament le 22 décembre 2013 par Thomas Ospital , son titulaire.

Un nouvel orgue à Ciboure, la ville de Maurice Ravel

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Hier, mercredi 6 Août 2014, concert exceptionnel dans le cadre des heures d'orgue de la Cathédrale d'Annecy. Un tout jeune organiste s'y produisait.

Thomas Ospital, né à Ayherre au Pays Basque en 1990. Tout jeune, il n'a que 24 ans, il est diplômé de plusieurs conservatoires et auréolé de plusieurs prix.

Outre Boëly, il donna la magnifique 3° sonate de Mendelssohn, des oeuvres intéressantes de Louis James Lefébure-Wély : ce n'est pas une grande musique, plutôt un divertissement, mais quand c'est très bien joué, alors la dfférence est là ! On devine que c'est un garçon qui chante ( au Pays Basque, c'est naturel !). Une rare poésie, liée à une technique sûre.

Mais alors le sommet du concert fut deux improvisations inoubliables. La première, une grand suite dans le style français sur Ave Maris Stella ( Grand plein jeu, récit de tierce en taille...grand jeu). Toute l' Eglise debout, cela en dit long.... A la fin, à l'opposé, une improvisation dans le style moderne sur le Salve Regina. Idem, toute l'Eglise debout ! Il faut dire qu'il a d egrands maîtres : Thierry Escaich, Philippe Lefebvre et Jean-François Zygel. Et quand en plus on a talent hors norme. Alors, bravo Thomas ! Un garçon à suivre... Il ne faut pas oublier ce magnifique orgue. Thomas, en saluant, a aussi fait applaudir l'orgue, sans lequel l'organiste ne serait rien. Un geste qui en dit long sur sa personnalité...

Un organiste d'exception : Thomas OspitalUn organiste d'exception : Thomas Ospital

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Les 10 conseils du pape pour être heureux

Le pape François lors de l’audience générale, le 10 juin 2014, place Saint-Pierre à Rome.

« Quelle est la recette du bonheur ? » À cette question posée par le journaliste argentin Pablo Calvo pour la revue Viva, le pape réfléchit un instant, puis s’anime. Visiblement détendu au milieu d’un groupe d’émigrés argentins reçus le 7 juillet dernier à la Maison Sainte-Marthe, il livre en dix points sa « recette du bonheur ».

1. « VIVRE ET LAISSER VIVRE »

« Les Romains ont un dicton que nous pouvons prendre comme fil directeur et qui dit "Allez, et laisser les gens aller de l’avant". Vivre et laisser vivre, c’est le premier pas vers la paix et le bonheur. »

2. SE DONNER AUX AUTRES

« Quelqu’un d’isolé court le risque de devenir égoïste. Et l’eau stagnante est la première à se corrompre. »

3. « SE MOUVOIR AVEC BIENVEILLANCE ET HUMILITÉ »

« Dans Don Segundo Sombra (NDLR : roman argentin de Ricardo Güiraldes), le héros raconte que, jeune, il était comme un torrent de montagne qui bousculait tout ; devenu adulte, il était comme un fleuve qui allait de l’avant puis, devenu vieux, qu’il avançait, mais lentement, endigué. J’utilise cette image du poète et romancier Ricardo Güiraldes, ce dernier adjectif, endigué. La capacité à se mouvoir avec bienveillance et humilité. Les aînés ont cette sagesse, ils sont la mémoire d’un peuple. Et un peuple qui ne se soucie pas de ses personnes âgées n’a pas d’avenir. »

4. JOUER AVEC LES ENFANTS

« Le consumérisme nous a amené l’angoisse de perdre la saine culture du loisir : lire, profiter de l’art… Aujourd’hui, je confesse peu, mais à Buenos Aires, je confessais beaucoup et aux jeunes mères qui venaient, je demandais "Combien avez-vous d’enfants ? Jouez-vous avec eux ?" C’est une question à laquelle on ne s’attend pas, mais c’était une façon de dire que les enfants sont la clé d’une culture saine. C’est difficile pour les parents qui vont travailler tôt et reviennent quand leurs enfants sont endormis. C’est difficile, mais il faut le faire. »

5. PASSER SES DIMANCHES EN FAMILLE

« L’autre jour, à Campobasso, j’ai rencontré le monde de l’université et celui du travail et, à chacun, j’ai rappelé qu’on ne travaille pas le dimanche. Le dimanche, c’est pour la famille. »

6. AIDER LES JEUNES À TROUVER UN EMPLOI

« Nous devons être créatifs avec cette frange de la population. Faute d’opportunités, ils peuvent tomber dans la drogue. Et le taux de suicide est très élevé chez les jeunes sans travail. L’autre jour, j’ai lu, mais je ne suis pas sûr que ce soit une donnée scientifique, qu’il y a 75 millions de jeunes de moins de 25 ans sans emploi. Et cela ne suffit pas de les nourrir : il faudrait inventer pour eux des cours d’une année pour être plombier, électricien, couturier… La dignité permet de ramener du pain à la maison. »

7. « PRENDRE SOIN DE LA CRÉATION »

« Nous devons prendre soin de la création et nous ne le faisons pas. C’est un de nos plus grands défis. »

8. « OUBLIER RAPIDEMENT LE NÉGATIF »

« Le besoin de dire du mal de l’autre est la marque d’une faible estime de soi. Cela veut dire que je me sens tellement mal que, au lieu de me relever, j’abaisse l’autre. Il est sain d’oublier rapidement le négatif. »

9. RESPECTER CEUX QUI PENSENT DIFFÉREMMENT

« On peut aller jusqu’au témoignage avec l’autre, du moment que les deux progressent dans ce dialogue. Mais la pire chose est le prosélytisme religieux, celui qui paralyse : "Je dialogue avec toi pour te convaincre". Ça, non. Chacun dialogue depuis son identité. L’Église croît par l’attraction, non par le prosélytisme. »

10. RECHERCHER ACTIVEMENT LA PAIX

« Nous vivons dans une époque où les guerres sont nombreuses. (…) La guerre détruit. Et l’appel à la paix a besoin d’être crié. La paix évoque parfois le calme, mais la paix n’est jamais la quiétude : c’est toujours une paix active. »

Les conseils du pape François pour être heureux !

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Merci de partager cette info : Vendredi 18 juillet à 20 h 30 à la Cathédrale de Lyon, concert exceptionnel du choeur de New College d'Oxford sous la direction du Dc Edward Higginbottom.

A la fin de cette tournée, le Dc E. Higginbottom prend sa retraite. Donc un concert à ne pas manquer ! Un des plus beaux choeurs de garçons du monde avec l'un des meilleurs chefs de choeur. N'hésiterz pas à la faire savoir autour de vous et à vos amis. Merci de votre aide.

Au programme : Compositeurs anglais et le "Miserere" d'Allegri

New College Oxford : Concert exceptionnel à Lyon

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Son année parisienne au CNSMD se termine avec la mention TB à l'unanimité du jury.
Félicitations Franck ! Ancien Petit Chanteur de Lyon, il avait accompagné la Maîtrise de la Cathédrale de Lyon en tournée en Roumanie et Bulgarie en Juillet 2012. Merci encor
e.

Jouant une de ses compositions au piano chez moi et ausommet de la cathédrale avec en fond la basilique de FourvièreJouant une de ses compositions au piano chez moi et ausommet de la cathédrale avec en fond la basilique de Fourvière

Jouant une de ses compositions au piano chez moi et ausommet de la cathédrale avec en fond la basilique de Fourvière

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Vu depuis le sommet de la Cathédrale ( à 40 m de hauteur !).

Magnifique feu d'artifice du 14 juillet à LyonMagnifique feu d'artifice du 14 juillet à Lyon
Magnifique feu d'artifice du 14 juillet à LyonMagnifique feu d'artifice du 14 juillet à Lyon

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog