Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean François Duchamp

Ce blog vous fait partager mes goûts et mes découvertes artistiques, musicales, humaines et spirituelles.

Publié le par Jean François Duchamp

Le 13 Février 1883, Richard Wagner est emporté par une crise d'angine de poitrine plus forte que d'habitude dans le palais Vendramin à Venise sur le Grand canal dont il louait l'étage noble. Il reçut des funérailles nationales tant à Venise, que sur le chemin du retour. il est enterré à Bayreuth. Ce palais est maintenant le Casino de Venise !!!

Wagner est mort à Venise  dans le "Casino"
Wagner est mort à Venise  dans le "Casino"

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Grand compositeur, mais aussi poète et écrivain, Benedetto Marcello est né dans cette maison sur le Grand Canal de Venise le 24 Juillet 1686. Son père le destinait à une carrière de juriste. Musicien amateur ( dans le vrai sens du terme !), il reçut des leçons de Lotti et Gasparini. Son oeuvre la plus connue est l'Estro poetico armonico (1724-1726) qui est une mise en musique pour choeur à 4 voix et basse continue de 50 paraphrases des Psaumes de David adaptées en italien par Giacomo Giustiniani. Son concerto pour violon a été transcrit pour le clavecin par Bach, c'est tout dire. Il est mort le 24 juillet 1739. A la cathédrale de Lyon, nous chantons depuis plus de 100 ans, une adaptation pour Noël :"Gaudet chorus". Je vous recomamnde un très bel enregistrement par l'Ensemble XVIII-21, Musique des Lumières dirigé par Jena Christophe Frisch.

Le Conservatoire de Venise porte son nom.

Benedetto Marcello à Venise, un grand compositeurBenedetto Marcello à Venise, un grand compositeur

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Dans la crypte du couvent des Capucins à Nova Gorica ( Slovénie), on trouve plusieurs tombes des derniers Bourbons,

A l'époque la ville s'appelait Görz et était en Autriche.

Charles X, dernier Bourbon

Louis XIX (1775-1844), Louis Antoine de France, devenu Louis de France, à l'abdication de son père Charles X lors de la Révolution de Juillet 1830, une heure et demie après il abdique en faveur de son neveu Henri, futur comte de Chambord

Tombeaux de Charles X et Louis XIX ( nova Gorica)Tombeaux de Charles X et Louis XIX ( nova Gorica)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Charles X, connu sous le titre de Comte d'Artois, fut Roi de France et de Navarre de 1824 à 1830. Dernier Petit Fils de Louis XV et Marie Leszczynska, succédant à ses deux frères Louis XVI et Louis XVIII. Après les violences révolutionnaires, il tenta d'assurer la continuité de l' Etat. Apprécié par les milieux paysans, moqué par les Parisiens, il est renversé par une nouvelle Révolution en 1830. Charles X est donc le dernier Bourbon. Après l' Ecosse, le château de Prague ( où il reçoit la visite de Chateaubriand), il se réfugie à Gorizia fuyant le choléra chez le comte de Coroni-Cronberg qui l'accueille. C'est tout de même ce qui l'emportera le 6 novembre 1836.

Charles X, Roi de France de 1824 à 1830

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Sous l'Eglise de l' Annonciation du couvent des Franciscain à Nova Gorica se trouve la Crypte des Bourbons où reposent les derniers membres de la famille royale des Bourbons, hôtes du comte Contaroni pendnat leur exil.

Charles X , (1757-1816), roi de de 1824 à 1830 ( Révolution Française)

Louis XIX, duc d'Angoulême ( 1775-1844), fils de Charles X

Marie Thérèse Charlotte, duchesse d'Angoulême, sa femme

Henri V, comte de Chambord, fils de Charles Ferdinand et neveu de Charles X

Marie Thérèse Béatrice Gaetan, femme d'Henri V

Louise Marie Thérèse , duchesse de Parme soeur d'Henri V

Un peu en avantt Louis Jean Casimir, duc de Blacas d'Aulps ( en Provence) , ministre à la Cour de Charles X

La Crypte des Bourbons (Nova Gorica en Slovénie)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Juste après la frontière ( c'est là qu'est tombé le dernier mur entre l'Europe de l'Ouest et celle de l'Est en 2004, soit 15 ans après le mur de Berlin), se trouve le couvent franciscain de Kostanjevica sur une colline de 143 m où se dresse l' Eglise de l' Annonciation ( comme à Lyon dans le quartier de Vaise !). Dans cette église, il y a une crypte...( prochain article).
Gorizia est la ville italienne, Nova Gorica la ville slovène comme à Berlin...
!

Carrefour de 3 cultures : latine, slave et germanique. La bourgeoisie de Habsbourg aimait à se retrouver dans cette ville paisible avec un climat doux. On la surnommait "La Nice Autrichienne" sans l'attentat !...Tout près il y a quand même les champs de bataille de la première guerre mondiale. Sur la place Transalpina, on peut poser un pied en Italie et l'autre en Slovénie !

Le couvent de Kostanjevica (Nova Gorica) Slovénie

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Le château de Miramar où à vécu le frère de l’empereur François Joseph dont le nom était Maximilien d'Autriche.
Son frère, François Joseph, pour être tranquille à Vienne, l’avait fait nommer empereur du Mexique et avec sa femme Charlotte de Belgique, ils ont habité ici malheureusement peu de temps. En effet, il partent au Mexique mais, ils se sont faits trucider. Une fin tragique...
!


La femme de François Joseph, la magnifique Sissi Impératrice, dont l'histoire est bien connue grâce aux films et à l'actrice Romy Schneider, aimait venir ici voir son beau frère Maximilien et profiter de cet endroit plus simple que l'étiquette à Vienne qui lui pesait. Pendant ce temps, elle laissait son mari l’Empereur François Joseph avec sa maîtresse ( qu’elle lui avait trouvés !) la Katharine Schratt, une actrice ! ensemble à Bad Hischel, non loin de Salzbourg où il avait aménager un repaire pour la chasse.
Ce lieu est sublime et plein de poésie et de de charme. j'aime venir passer quelques heures quand je suis à Trieste
.

Le château de Miramar à Trieste...avec Sissi...

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

En passant voir un lieu où nous avions chanté avec la Maîtrise des Petits Chanteurs de Lyon ( Valvasone), j'ai pu faire une étape à Casarsa della Delizia connu pour ses vins (du Frioul) mais surtout pour être le village où vécut Pier Paolo Pasolini, journaliste, poète, écrivain ( il a écrit un livre qui s'intitule "Lettres Luthériennes" !) Même s'il est né à Bologne le 5 mars 1922, et mort dans la nuit du 1 eu 2 novembre 1975 à 53 ans assassiné sur une plage près de l' aéroport de Fiumicino ( Rome), il a passé de nombreux étés ici et est enterré aux côtés de sa maman Suzanna Colussi-Pasolini. Elle interprète le rôle de la Vierge âgé dans son film plein d'émotion "l'Evangile selon Saint Matthieu". Il remporta le prix spécial du jury à Venise et prix de l'Office Catholique du Cinéma. Ce qui fit grincer quelques dents de certains bien pensants ... L'inspiration de la peinture italienne ( Massaccio, Pierro della Francesca ) et espagnole ( Le Greco) est évidente...Une grande beauté dans des décors baroques mais pas du tout nobles avec des acteurs tous non professionnels font de ce film un modèle du genre dans la grande tradition du cinéma italien.

Il est mort dans des circonstances tragiques mais encore confuses. On n'a pensé à un crime crapuleux mais rien n'est moins certain ...

Le 14 novembre 1974 déjà, dans Le roman des massacres, une tribune du Corriere della Sera, Pasolini affirmait connaître les noms des « personnes importantes qui avec l'aide de la CIA, des colonels grecs et de la Mafia » auraient planifié et mis en œuvre la « stratégie de la tension » et les vagues de terrorisme ayant secoué l'Italie, attribuées successivement à l'extrême gauche et à l'extrême droite (et notamment les attentats de la gare de Bologne et de Brescia en 1974) :

« Je sais tous ces noms et je sais tous les faits (attentats contre les institutions et massacres), dont ils se sont rendus coupables. »

Un règlement de compte politique...???

Sur  la tombe Pier Paolo Pasolini...son Evangile selon St Matthieu est dédié au Pape Jean XXIII !
Sur  la tombe Pier Paolo Pasolini...son Evangile selon St Matthieu est dédié au Pape Jean XXIII !

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Des lieux magiques comme tous les lacs italiens...de Garde, de Côme , lac Majeur...et de nombreux autres... A Sirmione, la tradition attribue la présence du poète Catulle ( vers 87-54 av JC. Des fouilles ont mis à jour la présence d'une gigantesque villa romaine.

Je vous dédie ces quelques vers après cet attentat terrible de Nice. un peud e réconfort est bienvenu.

« Ah ! s’il m’était donné, Juventius, de baiser sans cesse tes yeux si doux,
Trois cent mille baisers ne pourraient assouvir mon amour ;
Que dis-je ? fussent-ils plus nombreux que les épis mûrs de la moisson,
Ce serait encore trop peu de bais
ers. »

— Catulle

le Lac de Garde à Sirmione...un site d'une grande beauté

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

J'ai eu la joie de passer à Sotto il Monte en allant de Loreto au Lac de Garde. J'ai pu ainsi visiter la maison natale du "bon"pape Jean XXIII né le 25 novembre 1881, élu pape le 28 Octobre 1958, et mort 5 ans plus tard le 3 juin 1963. Celui qui ne devait être qu'un pape de transition (!) s'est révélé comme un pape d'exception avec l'ouverture du Concile Vatican II. Ce concile a de la peine encore à être appliqué, et pourtant, quelle merveilleuse aventure pour rapprocher l'Eglise du peuple de Dieu. Heureusement on en voit les fruits avec le Pape François...On vient de réaliser seulement maintenant qu'il était bon de créer un dicastère pour les Laïcs qui sont les plus nombreux dans l' Eglise !!! La conception du pourvoir a besoin de réformes !!! On parle toujours de serviteurs dans l' Eglise, mais il y a encore de nombreux "Princes". Donc la réforme n'est pas encore terminée...Chaque homme ou femme par son baptême est prophète et roi...Nous sommes tous témoins du Christ et serviteur de Dieu !

Le "bon" Pape Jean XXIII à Sotto il Monte
Le "bon" Pape Jean XXIII à Sotto il MonteLe "bon" Pape Jean XXIII à Sotto il Monte

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Après le concert, Jérôme Vavasseur m'a présenté au chef Leonardo Garcia Alarcon. J'avais eu l'occasion de le rencontrer déjà deux fois : au festival d'Ambronay pour une autre oeuvre de Falvetti, Nabucco, mais aussi à l'Auditorium de Lyon dans le Requiem de Mozart avec une version assez surprenante dont j'ai repris une fugue lors des concerts du Requiem avec le Choeur Mixte de la Primatiale de Lyon.
Alarcon a juste 40 ans et est originaire de la Plata en Argentine. Depuis 20 ans, il est au Conservatoire de Genève d'abord comme étudiant et maintenant comme professeur de la classe de Maestro al Cembal
o.

Il est un des plus grands chefs baroques, surtout c'est son engagement dans l'interprétation qui donne une vie extraordinaire aux ouvrages interprêtés. Passionné par la voix et la recherche musicologique, il sort des sentiers battus pour notre plus grand plaisir.

Lors de ce concert, j'ai eu la joie de retrouver Edouard Vavasseur, le frère de Jérôme qui venait de se marier le samedi précédent à Paris et de Jean-René Robin, tous deux anciens Petits Chanteurs de Lyon,et qui mènent une belle carrière parisienne. Malheureusement les photos réalisées n'ont pas été enregistrées !!!! Dommage...

En compagnie de Leonardo Garcia Alarcon... et JFD

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

!!!! Plusieurs photos de Jérôme et autres interprêtes : aller sur mon blog en cliquant sur le lien !!!!

Autrement dit "le Déluge" !

J'ai pu assister le mercredi 29 Juin à une journée à Versailles. Invité par un ami ( Vincent Berthier de Lioncourt, fils de Jacques Berthier et fondateur du Centre de Musique Baroque) à une journée à Versailles, en particulier une visite conférence du Petit Trianon dont le petit théatre vient d'être restauré et du hameau de la Reine. Point d'orgue de cette journée, le concert exceptionnel d'un ouvrage oublié et pourtant magnifique "Il Diluvio Universale" ( le Déluge ) de Michelangelo Falvetti ( Maître de Chapelle à Palerme, puis Messine en Sicile au XVII° siècle).

L'interprétation par un des meilleurs ensembles baroques, Le Choeur de Chambre de Namur et la Capella Mediterranea sous la direction du très charismatique Leonardo Garcia Alarcon a connu un très grand succès.

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir dans les solistes la présence de Jérôme Vavasseur, ancien Petit Chanteur de la Maîtrise de Cathédrale de Lyon. Fier de lui et sa présence dans cet ensemble vraiment exceptionnel. Bravo et félicitations, Jérôme. Tu es magnifique aussi. Quel bel apprentissage de ton métier en compagnie d'artistes de haut vol. Continue dans cette voie.

Michelangelo Falvetti : Il Diluvio Universale/ J. Vavasseur
Michelangelo Falvetti : Il Diluvio Universale/ J. Vavasseur
Michelangelo Falvetti : Il Diluvio Universale/ J. Vavasseur
Michelangelo Falvetti : Il Diluvio Universale/ J. Vavasseur
Michelangelo Falvetti : Il Diluvio Universale/ J. Vavasseur
Michelangelo Falvetti : Il Diluvio Universale/ J. Vavasseur
Michelangelo Falvetti : Il Diluvio Universale/ J. Vavasseur

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Un excellent directeur de choeur très sympathique et compétent. Et aussi un excellent compositeur...

Lors du festival Zelioli 2016 dans la cathédrale de Lecco pour la messe TV Rai uno

Pierangelo Pelucchi a dirigé la messe de Lecco

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Ce grand choeur digne de cette belle cathédrale était invité d'honneur pour les 30 ans d'Harmonia Gentium et le 12° festival Zelioli.

Sous la direction de son chef Eberach Metternich, maître de chapelle de la Cathédrale de Cologne, ce choeur a donné un programme totalement nouveau pour le concert de gala avec des oeuvres contemporaines vraiment dans la grande tradition.

Un grand moment de bonheur....

Choeur de garçons de la Cathédrale de Cologne.

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Enrore un très beau choeur tchèque fondé par Jakub Martinec qui est maintenat professeur à l' Université du Canada. A droite l'ancien chef, le soliste est le nouveau chef.

Czech Boys Choir

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog