Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean François Duchamp

Ce blog vous fait partager mes goûts et mes découvertes artistiques, musicales, humaines et spirituelles.

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Maîtrise Petits Chanteurs de Lyon

C'est en 1166 que l'on a découvert le corps de St Amadour dans une grottre. Alors des pélerinages importants s'en suivirent et une agglomération se développa prenant le nom de Roc-Amadour. Au moment des guerres de religion son corps sera brûlé. En 1936, Francis Poulenc fit un pélerinage suite au décès d'un ami très cher, le compositeur Pierre-Octave Ferroud. Il retrouvera la foi et composera "Les Ltanies à Vierge Noire de Rocamadour sur le texte d'une prière distribuée aux pélerins.  La Maîtrise ayant chanté la messe présidée par le Père Ronan de Gouvello, donna un concert de musique sacrée avec cette oeuvre. Un grand moment d'émotion !  

DSC05964

Le village de Rocamadour (ci-dessus) et la chapelle de la Vierge Noire ( ci-dessous) devant laquelle Francis Poulenc a retrouvé la foi, un peu comme Paul Claudel à Notre Dame de Paris.

 

DSC05969

 

Tournee-Maitrise-2011 0110

 

La Maîtrise de la ¨Primatiale de Lyon lors de la messe du Dimanche  10 Juillet 2011.

 

 

 

Tournee-Maitrise-2011 0114

Puis la Maîtrise en concert  le même jour avec Victor et François en soliste ( ci-dessus).

Le cocnert s'est prolongé avec des chants profanes sur le balcon à l'extérieur (ci-dessous)

Tournee-Maitrise-2011 0135

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

Rubens - Mars et Rhea Silvia

Mars et Rhea Silvia de Rubens, quel mouvement

Le mythe classique rapporte que Mars était amoureux de Rhea Silvia,
une prêtresse de Vesta, déesse du foyer, vénérée en tant que protectrice
de la famille, de l’hospitalité et de la vie communautaire bien
organisée. Ovide raconte que Mars a vaincu la vierge vestale pendant
son sommeil.

Rubens a placé la scène dans le temple, où le dieu porté par les nuages
s’approche fougueusement de la prêtresse, qui s’éloigne atterrée, car,
en tant que vierge vestale, elle a prononcé un voeu de chasteté. Mars
s’est débarrassé temporairement de son casque et donc de ses
ambitions guerrières. Cupidon, dieu de l’amour se comporte en
entremetteur et conduit Mars vers Rhea. Le feu perpétuel de Vesta
entretenu par la prêtresse flambe sur l’autel à droite.


Une exposition exceptionnelle se tient jusqu'au 2 Octobre au Palais Lumière à Evian. Si vous passez dans cette magnifique région, ne la manquez pas ! Cinq siècles de chefs d'oeuvre de l'art européen. Une des collections privées les plus importantes au monde. Une centaine de tableaux seulement, mais d'une qualité remarquable et bien présentés. Cela nous sort de ces musées comme le Louvre dans lesquels on a une indigestion !!! Avec le Louvre, on pourrait faire de nombreux musées de qualité dans toute la France, cela s'appelle valoriser le territoire. On peut rêver...

Vous pouvez télécharger le dossier de presse très bien fait à l'adresse :

www.observatoire.fr/expos/expos/8_files/dp_liechtenstein.pdf

 

  St Jean l'évangéliste ce Guido Reni, une présentation unique. D'habitude , on voit St Jean écrire, ici , il lit !!! 

Reni Jean

Amour à la bulle de savon

 


 

 

 

 

Amour avec une bulle de savon de Rembrandt, Quelle délicatesse. Ce motif est un symbole de Vanité familier dans l’art hollandais du XVIIe siècle


 

 

 

 

 

 

 

 

Le Ressencement de Bethléem de Brughel le Jeune, le décor dans la neige est typique de la Terre Sainte !!!

Regardez les détails : on tue un cohon, on se sert du vin, on patine  sur une chaise, on fait ses besoins contre un mur

( il n'y a pas que sur la place St Jean !!!), Il y le bureau du ressencement. mais finalement, les acteurs du ressencement, sont  presque inaperçus ( c'est l'humilité de  la Vierge Marie ). Au centre, en bleu, avec Joseph et sa scie sur le dos, avec l 'âne et le boeuf.  Un tableau  d'une grande richesse à découvrir...

recensement de Bethleem 0

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Maîtrise Petits Chanteurs de Lyon

Au cours de trois concerts (Lyon St Bruno et Ainay, Mornant), la Maîtrise de la Primatiale ( Les Petits Chanteurs de Lyon) a eu le bonheur de "monter" les Vêpres de la Vierge de Claudio Monteverdi. Elles ont été composées à Mantoue, il y  a juste quatre siècles ( 1610), On a c ommencé  à les déchiffrer en 2010  !. C'était un pari difficile, car l'oeuvre est complexe en particulier rythmiquement, mais aussi à cause des double choeurs presque permanents et même jusqu' à 10 voix.  Mais grâce au soutien efficace de Augustin Laudet pour le déchiffrage,  Thibaut Louppe pour l'accompagenemnt des répétitions et de Stéphanie Morales pour le travail des solistes, ce fut une grande réussite. Le niveau des solistes de la Maîtrise, Achille Stehelin, François Marghieri, Eloi Passot, François Laudet, Aymeric Vadon et des solistes professionnels de très grande classe Lisandro Nesis ( remplacé à Mornant par Olivier Coiffet) et Olivier Fichet, était élevé et formait un très beau plateau. L'Orchestre Baroque de Lyon ( Boris Kapfer) ajoutait un brio fantastique avec les intruments anciens se mariant bien aux voix de garçons.  Quant au choeur, il a donné le maximum. Vraiment bravo à tous. Certainement l'un des meilleurs moments de la Maîtrise.

Nous allons redonner les Vêpres deux fois. Malheureuesmeent un des concerts est privé et déjà complet. Pour ceux qui n'auraient pu assister, il y aura  une seule séance de rattrapage le jeudi 17 novembre en l' Eglise St Bruno les Chartreux à 20 h 30. Attention nombre de places limitées.

Quelques photos et aussi la possibilité d'écouter et de voir l'introduction en allant à l'adresse

 

http://www.youtube.com/watch?v=73U54TbLvS4

 Vidéo filmée par Armand Moogin.

P.Ch Lyon Vêpres Monteverdi

        Les solistes, Maîtrise et Orchestre, dans le choeur de l' Eglise St Bruno les Chartreux  sous la direction de Jean-François  Duchamp ( Photo F. Buffière)

 

Divers-4-aout-2011 3515 [1600x1200]

Les solistes "formidables"  Olivier Fichet, François Marghieri et Victor Stehelin ( Photo F. Buffière)

les deux garçons de la Maîtrise ont assuré des parties difficiles  avec brio. Félicitations !!!

Lisandro Ainay 2011

                     Lisandro Nesis,  chaleureux et vraiment exceptionnel !       (Photo Feruccio Nuzzo)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Maîtrise Petits Chanteurs de Lyon

En 2010, la Maîtrise de la Primatiale ( Les Petits Chanteurs de Lyon) participait au" Seigneur des Anneaux " (La Communauté de l'Anneau). C'était une grande première avec la projection du film, mais avec la musique en live : 100 musiciens de l'Orchestre National de Lyon, un Choeur d'adultes ( Choeur de Lyon-Bernard Tétu) et la Maîtrise de la Primatiale. Ce fut un très grand succès. Les 4 concerts affichaient complets. Cette année 2011, on a pu voir et entendre le second volet Les Deux tours ( L'histoire du jeune Frodon Froquet. L'Anneau n'est pas encore détruit ! Frodon, Sam, Gandalf et leurs amis continuent à lutter contre les forces du mal). Devant le succès, il y a eu 5 représentations ! environ 10 000 spectateurs ! L'an prochain, ce sera le 3° et dernier volet. Et il y aura problement 6 représentions sous la direction de l'excellent chef Ludwig Wicki. Mais attention ce sera début Juillet !

Quelques photos souvenirs de 2011..en répétition.

P1130113

 

 

Divers-4-aout-2011 0382

 

P1130111

P1130099

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Maîtrise Petits Chanteurs de Lyon

DSC06661

Le dimanche est toujours l'occasion pour les Petits Chanteurs de Lyon d'animer une messe. Cette année était la "Fête de la Montagne" et la messe avait lieu en plein air au Col de la Madeleine entre Lanslevillard et Bessans. Plusieurs Petits Chanteurs, garçons et filles avaient dû partir à cause de problèmes familiaux de vacances, mais malgré le nombre plus restreint, la messe fut  belle très appréciée des villageois comme des touristes. Il faisait chaud ! et il était nécessaire de protéger les enfants pendant l'homélie du Père Jésuite !!! Myriam et Camille à l'oeuvre...


Vous pouvez voir d'autres photos à l'adresse : chantagne.com

 

DSC06662

 

DSC06663

 

 

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Maîtrise Petits Chanteurs de Lyon

Depuis de nombreuses années, les Petits Chanteurs de Lyon ont leur camp musical à Lanslvilard ou Lanslebourg. Cette année 2011, ils étaient 25  de la pré-maîtrise et pré-schola. Des deux côtés, il y a des voix vraiment magnifiques...la relève semble bien assurée ! Ils et ellesl ont travaillé sérieusement sous la conduite cheleureuse et exigeante de Dominic Faricier. L'encadrement était assuré par Cécile Bagnard avec l'aide de Brigitte et Franoois Poyet, et de grendes filles de la Schola Myriam et Camille. Voici quelques  photos du concert dans la magnifique église baroque de Lanslevillard. Au violon Marc Desjardin du Conservatoire Supérieur de Paris.  Son père est contrebassiste à l'Orchestre National de France. Ils ont chanté des chants religieux mais aussi des chansons populaires  et des compositions originales de Dominic. Félicitations à tous ! Vous pouvez découvrir de nombreuses photos du séjour à Lanslebourg par François POYET sur l'adresse : chantagne.com

 DSC06641

 

DSC06646      DSC06656

Dominic Faricier et                                                Marc Desjardins

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

Vingt-cinq minutes d’applaudissements, des artistes qui rythment du pied la ferveur des gradins, les trois rôles-titres dépassant les espérances, un air trissé !!! . Le “Rigoletto” de Verdi offert au théâtre antique d’Orange possède toutes les vertus d’une production lyrique qui fera date. Cette production mise en scène par un Paul-Émile Fourny simple mais efficace  et dirigée par un Roberto Rizzi-Brignoli inspirée  fut un très grand moment d'opéra.

Leo Nucci avec le rôle titre à 69 ans réalise une prouesse. Le public ne s'y est pas trompé qui l'a ovationné.

Il a chanté Rigolettto plus de 450 fois dans les plus grands théatres du monde. Mais il n'est pas médiatique ...

Certainement l'un des derniers grands chanteurs au tournant du XX° siècle.

Patricia Ciofi arrache les larmes. Elle a un bel avenir.

Vittorio Grigolo est une ténor vraiment excellent

Un seul regret : que la télévision n'ait pas fait un enregistrement.  Evidemment, il n'y avait pas de vedettes ! Et pourtant, c'était bien supérieur. Dommage pour ceux qui n'ont pu y assister.

Leo Nucci et Patria Ciofi. Retenez ces noms. Même moins connus, ils sont les plus grands. ( air trissé ! du jamais vu à l'opéra !!!)

image

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

Le tableau, au dessus de l'entrée, est une grande fresque sur les martyrs lyonnais de 177. Il faudrait bien des explications  tellement ce tableau est riche d'enseignement. mais allez le voir !

Au sommet la colombe de la paix, représentant l' Esprit Saint, semble planer sur cette scène, et sur Blandine allongée comme au repos après son martyre.. de part et d'autre de la porte, les deux premiers évêques de Lyon : Pothin à droite et Irénée à gauche.

BONNE VISITE  !!!! Soyez les premiers à découvrir ce chef d'oeuvre. Gageons que dans quelques années, il y aura beaucoup de monde comme à St Hugue de Chartreuse.  Et alors, le pari des initiateurs du projet sera réussi : faire venir des gens dans un coin retiré du département du Rhône. Voilà bien un exemple que l'on devrait suivre pour la France. Michel Mercier n'était -il pas ministre de l'aménagement du territoire ?  Au moins lui, il ne fait pas des discours, mais il agit ! Puisse d'autres hommes politiques ou responsables s'en inspirter !!! Merci pour ce chef d'oeuvre de FUSARO. Merci aussi à Bernard GOUTTENOIRE, car c'est aussi son oeuvre par l'obstination qu'il a déployée pour y parvenir.

 

DSC06699

 

DSC06702-copie-1                                              DSC06704

 

 

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

Fusaro a peint dans la nef un magnifique chemin de croix.

Trois extraits ;

D'abord la première station : l'arrestation de Jésus

puis un détail : le personnage à gauche ne vous fait-il pas penser à quelqu'un. Si vous ne trouvez pas, demandez à Bernard Gouttenoire ! Il  se fera un plaisir de vous raffraîchir la mémoire...!

Enfin, la dernière  station, la déposition du Christ. regardez le personnage à droite en bas, combien il est moderne !

 

DSC06683-copie-1

 

DSC06684

 

DSC06697.JPG

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

Jean Fusaro aime bien les chanteurs !  il en a mis plusieurs dans son grand tableau "Golgotha en Beaujolais" ou la "Déposition du Christ". Quelle expresion dans les visages ! Regardez bien les yeux... il y en a qui ne suivent pas

le chef ! C'est incroyable !!!

 

 DSC06675

 

DSC06676

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

Né à Marseille en 1925, Jean FUSARO étudie à l’École Nationale des Beaux-Arts de Lyon (il y enseignera de 1969 à 1975),
Durant ces premières années, il mène un combat pour la nouvelle peinture figurative française. Alors qu’une exposition est programmée dans la Chapelle du Lycée Ampère à Lyon, il crée avec André Cottavoz, James Bansac, Jacques Truphemus, Pierre Coquet, Micheline Colin, Pierre Palue… le Sanzisme ( sans "isme" !!!). Dans le contexte difficile de l’après-guerre, ce mouvement pictural lyonnais rassemble des tendances différentes et rejette en bloc les courants dominants que sont l’impressionnisme, le fauvisme et le cubisme. A l’époque, Jean Fusaro peint des univers intimes et expressifs, à l’image de son maître Pierre Bonnard (1867-1947), avec une touche serrée qui occasionne des manques pour faire naître une lumière intériorisée.
Progressivement, Jean Fusaro confirme son style de pastelliste, privilégiant l’espace maritime et devenant un des maîtres de la peinture française lyrique figurative.

 

Trois peintures dans le choeur de l' Eglise

- Saint Jacques ( c'est le Saint Patron du village) part pour Compostelle avec les habitants. On voit  derrière le village de St Jacques des Arrêts !

- Les Saints Cyrille et Méthode, patrons de l' Eglise de l' Europe orientale. A genoux, Jean Fusaro et son épouse.

- Golgotha en Beaujolais ou la déposition du Christ

 

Il y a de nombreux commentaires, et des personnages célèbres cachés ...mais allez suivre une visite avec Bernard Gouttenoire. Dites lui que vous venez de ma part ! Il en rajoutera !!!DSC06664

 

DSC06666

 

DSC06670

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

Connaisez vous ce petit village du haut Beaujolais d'un peu plus de 100 habitants ? Il est situé au point le plus extrême du département du Rhône  Dans quelques temps, il sera l'un des hauts lieux de la peinture des années 2000.  En effet, dans la petite église le peintre Jean FUSARO (Né en 1925 à Marseille) a réalisé un ensemble exceptionnel de peintures entre 1990 et 2010 et ceci grâce à la volonté du président du Conseil Général du Rhône Michel MERCIER (actuellement Garde des Sceaux, mininstre de la justice),  du Conseiller général DUCARRE et du grannd connaisseur de la peinture Bernard GOUTTENOIRE. Il a suscité ce programme iconographique au peintre et actuellement le fait visiter avec passion. Il existe encore des visionnaires ! A ne  manquer sous aucun prétexte !!!

DSC06725

Le petit village de St Jacques des Arrêts blotti autour de son église

 

DSC06727

                       L'intérieur de l'  Eglise avec les peintures de Jean FUSARO

 

Ci-dessous, Bernard GOUTTENOIRE devant le tableau de St Irénée. ll a suggéré au président MERCIER  et au Conseiller Général DUCARRE cette réalisation pour valoriser un petit village. Il pensé le programme iconographique qu'il a  soumis au peintre FUSARO. Il est la cheville ouvrière ce magnifisue ensemble que l'on peut comparer à l' Eglise St Hugue de Charteuse décorée par Arcabas, ou celle de Matisse...ou celle de Lanslevillard et bien d'autres. C'est aussi son oeuvre. Ne manquez pas une visite avec lui...Il vous expliquera tous les secrets avec passion. Merci Bernard !!!

DSC06706.JPG

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

Comme chaque année dupuis 150 ans, la fête du lac ( la première a eu lieu pour célébrer la venue de Napoléon III  et de l'Impératrice Eugnéie lors du rattachement de la Savoie à la France) a été l'occasion du tirer un feu d'artifice. Le thème de  cette année était la quintessence des éléments : l'eau, la terre, le feu et l'air. MAGNIFIQUE !!!!DSC06761

 

DSC06793

 

 

DSC06781

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

Colombo est la capitale économique du Sri Lanka ( ancien Ceylan) à une trentaine de  kilomètres au sud de l'Inde.

Voici le retour du nouveau cardinal Malcolm Ranjit

dans son diocèse de Arrival 101

Colombo après le Consistoire à Rome des 20 et 21 Novembre 2010. A quand l'arrivée du Cardinal Barbarin à Lyon depuis l'aéroport St Exupéry ???!!!Arrival 068

Arrival 063

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Publié dans : #Visite JFD-MCC

DSC04671

Vous ne trouvez pas que l'on dirait presque un "Brueghel" !!! avec les Vélibs en plus !

Il y a longtemps que l'on avait vu pareille neige si tôt à Lyon. Voici la place Saint Jean la semaine dernière,  le bâtiment où sont les Petits Chanteurs ( 3° étage), la Maison des Associations, la colline de Fourvière...et ma maison !!! Que c'est beau la neige !DSC04670 DSC04672 

DSC04674DSC04675DSC04677

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog