Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean François Duchamp

Ce blog vous fait partager mes goûts et mes découvertes artistiques, musicales, humaines et spirituelles.

Publié le par Jean François Duchamp

Diamnche 16 Mars 2014, à 17 h en la Primataile St Jean Baptiste de Lyon, magnifique concert d'orgue par Jan Willem Jansen.

Evidemmnent sur le superbe orgue de Ahrend, situé idéalement dans la nef latérale gauche. Cet endroit valorise l'instrument comme le buffet. Cet emplacement est provisoire pendant les travaux. il ira ensuite dans la nef latérale droite mais juste avant le transept. ce qui devrait être un endroit parfait...Il sera alors sur une trinune devant la chapelle.

venez découvrir et le nouvel empalcement de l'instrumenet et l'organiste de grande renommée.

Entrée libre

Concert à la Primatiale :

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Un très beau texte de Mgr Cornillon qu'il prononça lors d'un concert de gala de la Maîtrise (Lire un peu plus bas)

Mgr Cornillon fut vicaire général pendant environ 25 ans du temps du Cardinal Renard et du Cardinal Decourtray. Il succéda comme Secrétaire Général de l'Archevêché à Mgr Joatton quand ce dernier devint Evêque de St Etienne. Il fut ordonné prêtre en 1961. il est décédé vendredi 7 Mars 2014. les Choeurs de la Primatiale lui doivent beaucoup pour le soutien qu'il apporta en particulier lors de la création de l' école maîtrisienne. Merci Père Cornillon pour votre accueil et votre bonté. Ses funérailles seront célébrées sous la préidence du Cardinal Barbarin, lundi 10 Mars à 16 h 30 en la Cathédrale St Jean

Mgr Abel Cornillon nous a quittés. 1924-2014

Au Maître de Chapelle,

Aux Présidents,

A vous Mesdames, Messieurs,

En quelques mots :

"Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme"... C'est Romain Roland, écrivain du XIXème siècle, passionné de musique et qui fut l'auteur d'une "Vie de Beethoven" (1903).

Par son art, l'homme exprime un idéal. Il s'efforce d'atteindre la perfection que nous pouvons concevoir ou souhaiter. "L'art, écrivait François Mauriac est un pressentiment d'éternité".

Mes jeunes amis, avec votre Maître de Chapelle, vous nous avez fait accèder aux propylées de l'Acropole, mieux encore au vestibule du Paradis...

Une oeuvre d'art - c'est le concert dont nous avons été les témoins - nous emporte vers un monde autre, tout autre, croyants ou non croyants. Le croyant nomme ce Tout Autre. Le chrétien dit : "Mon Seigneur ou il ne dit rien. Il adore !

Ainsi une oeuvre d'art me permet d'appréhender, d'approcher notre Dieu ! Foi !

Un Chef d'oeuvre nous transforme. Un Chef d'oeuvre nous permet d'espérer grâce à la beauté écoutée.... Tout n'est pas médiocre en ce monde ! Tout n'est pas laid en ce monde ! Mesdames et Messieurs nous avons pu rêver à un monde où la beauté aura plus de place, nous avons pu rêver en quelque sorte à un monde plus beau. Une Chapelle Sixtine, un vitrail de Chagall... un concert de gala comme celui-ci vous fait entrevoir un monde fabuleux, merveilleux vers lequel subitement nous éprouvons le désir de marcher. Espérance !

La beauté exprime l'amour, l'amour de charité. Le beau, le chef d'oeuvre nous dit l'existence quelque part d'une bonté. L'oeuvre d'art prend naissance dans la bonté. Elle est en quelque sorte enfantée avec des "germes de vie" qui sont bonté, convivialité, fraternité, amitié, amour, agapé ! Charité !

Mesdames, Messieurs, pardonnez cette longueur. Je voulais tellement leur dire combien nous avons communié dans des sentiments d'une qualité qui nous portait vers ce sacré...

Oui, Mesdames, Messieurs, mes jeunes amis, la beauté conduit à l'ineffable !

Merci beaucoup.

A vous, Petits Chanteurs de Lyon,

Merci, Merci infiniment.

Mgr Abel Cornillon

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

On l'appelle le rétable St Joseph ( en lien avec le réable de gauche consacré à Marie). mais en fait, le personnage principal St Pierre au centre ( le St Patron de l'église). Il est entouré d'un cardinal et de St Roch. Ce dernier est représenté montrant son bubon (infection à la jambe). Il voulait soigner les malades de la peste de 1348, appelée peste noire ou bubonique. Il l'attrapa lui aussi. Afin de ne pas infecter les autres, il se retira dans un bois et un chien lui apporta chaque jour un pain dérobé à son maître. C'est pourquoi on appelle ce chien St Roquet...d'où le nom d'un chien : un roquet. Souvent ce terme est péjoratif pour un chien : vous penserez à partir de maintenant qu'il en est tout autrement. Il a sauvé St Roch de la faim. Quel bel exemple !

Le rétable à droite de l' Eglise d'Argentières (74)
Le rétable à droite de l' Eglise d'Argentières (74)Le rétable à droite de l' Eglise d'Argentières (74)Le rétable à droite de l' Eglise d'Argentières (74)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

On l'appelle le réable du Rosaire car au Centre on y trouve la Vierge à l'enfant entourée des 15 médaillons représentant les mystères du Rosiare ( Joyeux à droite, douloureux au centre en dessus et glorieux à gauche). Le Pape Jean Paul II n'était pas né...et on ne voit donc pas les mystères lumineux ! Deux statues : à gauche St Dominique ( il porte l' Eglise au sens propre et figuré) et Ste Catherine de Sienne

Le rétable gauche de l' Eglise d'Argentière (74)
Le rétable gauche de l' Eglise d'Argentière (74)Le rétable gauche de l' Eglise d'Argentière (74)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

La construction de l'Eglise St Pierre d'Argentière (un peu après Chamonix) a été achevée le 2 juillet 1722. Selon la tradition, le rétable a été construit dans le Valais et acheminé en pièces détachées par le Col du Grand St Bernard, le Val d'Aoste et le Col de Balme. A l'étage supérieure, on distingue la transfiguration encadrée par St Augustin et St François de Sales (?), au registre inférieur, l'adoration des mages encadré par le jeune St Jean l' Evangéliste et un Cardinal. (voir photo)

L"Eglise d'Argentière (74) et son rétable baroque.L"Eglise d'Argentière (74) et son rétable baroque.
L"Eglise d'Argentière (74) et son rétable baroque.L"Eglise d'Argentière (74) et son rétable baroque.L"Eglise d'Argentière (74) et son rétable baroque.
L"Eglise d'Argentière (74) et son rétable baroque.

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Après le magnifique concert du choeur du College Ste Rose, nous avons partagé le verre de l'amitié.

Le College de Sainte Rose a été fondé en 1920 par les Soeurs de St Joseph de Carondelet comme collège catholique pour jeunes filles. Ses fondateurs lui ont donné le nom de Ste Rose pour honorer la première sainte canonisée en Amérique.

Michael LEVI est professeur de musique au College Sainte Rose à Albany ( USA) .
Il dirige le choeur, enseigne aussi la théorie musicale et l'histoire de la musique en premier cycle.. Il est titulaire d'un doctorat en éducation musicale de l'Université de Buffalo. Il est membre de plusieurs associations musicales américaine
s.

Michael Levi et Jean-François Duchamp
Michael Levi et Jean-François Duchamp

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Mardi 4 mars 2014, le "College of Saint Rose Chamber Choir" a donné un concert de toute beauté en la cathédrale de Lyon sous la direction de son chef, Michael LEVI. Outre un motet de Hassler, un de Chesnokov et la bataille de Jericho, tout le programme nous donnait à entendre des compositions ou arrangements de compositeurs américains. Je retiendrai "Shomraynee El" (chanté en hébreu et en anglais) de Bruc Craig Roter ( né en 1962 à Brooklyn) : Une musique profondément émotionnnelle, une musique belle remplie d'audace et d'énergie.

Mais aussi "Norther Lights" (Aurore Boréale) du compositeur norvégien Ola Gjeilo ( né en 1978), mais qui a étudié la Julliard School.

Une interprétation variée avec un choeur d'une exacte intonation et une couleur vocale chaleureuse dirigée de manière sobre mais efficace dans les précisions des attaques. Par aileurs, on pouvait noter de très bons solistes. Deux assistants Nathaniel Wardlaw et Stacy Spindler nous permettaient de constater qu'il s'agissait d'une véritable formation musicale.

Merci à Antoinette Barillet pour les photos.

Magnifique concert du choeur du College St Rose (USA)Magnifique concert du choeur du College St Rose (USA)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Très belle journée de ski à Vallorcine en compagnie des Clerc-Renaud. Derrière nous en majesté le Mont Blanc et l' Aiguille du midi

Journée de ski à Vallorcine
Journée de ski à Vallorcine

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Dans cette église aussi une très belle pieta ( le Christ repose entre les bras de sa mère Marie) en bois u XVI) siècle porvenant d'une chapelle aujourd'hui disparue. Dessous une sculpture représentant un ange tenant le corps de Jésus, comme une déploration.

Remarques les instruments de la Passion ( l'échelle, le calice, la lance, le dé...)

L'Eglise de Queige(73) ...Une merveille du baroque ! (4)
L'Eglise de Queige(73) ...Une merveille du baroque ! (4)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp
Un billet de Bouvard donne une analyse intéressante...

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Le magnifique rétable est couronné par l'attique ajouté en 1733 par Durand. Il représente un calvaire (Cruxifixion du Christ) avec au pied de la croix, la Vierge ( à gauche) et St Jean l' Evangéliste ( à droite). Quatre angelots recueillent le précieux sang sortant des plaies de Jésus.. Magnifique chef d'oeuvre qui porte à la méditation de la Passion du Christ....On a comme l'impression d'une pièce de théatre avec ses rideaux de part et d'autre...! C'est bien un drame qui se joue : le drame de la Passion du Christ mort et resssucité pour nous.

L'église de Queige (73), une merveille du baroque...(2)L'église de Queige (73), une merveille du baroque...(2)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Plus d'infos sur mon blog...

Cette église de Savoie a été construite en 1673. Comme on peut le voir sur la photo, elle est adossée au donjon de l'ancien château qui lui sert de clocher. Mais l'intérieur ... est de toute beauté et vaut le déplacement.

Le Maitre autel est surmonté d'un retable par Guy Perraud en 1677. Il représente Sainte Agathe, patronne de la paroisse portant ses deux seins sur un plateau (ce sont les attributs de son supplice !) entourée de Saint Jean portant l'Evangile (de son nom) et de St PIerre ( avec ses clefs et sa croix renversée : il a été crucifié comme le Christ, mais par déférence, il a souhaité être crucifié à l'envers !). AU dessus, un angelot tient la couronne de l'élue et la palme du martyr. Laissez vous porter à la contemplation !

L'église de Queige (73), une merveille du baroque...(1)
L'église de Queige (73), une merveille du baroque...(1)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Cet ensemble est à géométrie variable suivant les nécessité de la musique. Issus de la Haute Ecole de Musique de Genève, ils développent avec talents une interprétation personnelle faisant revivre cette musique d'une période exceptionnelle. Pour interpréter Monteverdi ( Lamento d'Arianna) et Banchieri (il Festino), dans la magnifique église baroque de Hautuce, ils étaient 5 ce dimanche 2 Mars 2014. Un vrai moment magique...

Marine Margot et Anaïs Yvoz, soprani

Jérôme Vavasseur, contre-ténor

Augustin Laudet, ténor

Samuel Moreno Martinez, basse

L'ensemble Jeun'Voix, un ensemble prometteur

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Deux anciens Petits Chanteurs ( maintenant ils sont grands !) sont membres de ce nouvel ensemble Jeun'Voix : Augustin Laudet et Jérôme Vavasseur issus de la Huate Ecole de Musique de Genève. Quel bonheur de voir des talents s'exprimer dans une musique de grande qualité. A suivre...

2 anciens Petits Chanteurs de Lyon/ Ensemble Jeun'Voix

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Magnifique concert par un ensemble prometteur. Composé normalement de 8 chanteurs pré-professionnels issus de la Haute Ecole de Musique de Genève, ce soir Dimanche 2 Mars 2014 en la merveilleuse Eglise baroque d'Hauteluce (73), ils étaient 5 pour interpréter un programme original : Le Lamento d' Arianna de Monteverdi, et Il Festino de Banchieri. Ce fut un moment merveilleux par la beauté des voix bien timbrées, cohésion de l'ensemble, justesse et excellente interprétation bien dans le style de ces madrigaux italiens. Une petite misen en scène qui ne demande qu'à s'exprimer davantage. Je souhaite une bonne chance à cet ensemble que l'on aura plaisir entendre.... Deux anciens Petits Chanteurs de la Maîtrise de Lyon en sont membres : Augustin Laudet et Jérôme Vavasseur

Vous avez remarqué que le nom de l'ensemble est un jeu de mot : Genève étant dans le Genevoix (Jeun' Voix) qui s'étend jusqu'à Annecy !

Splendeurs italiennes par l'ensemble "Jeun'Voix"

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog