Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean François Duchamp

Ce blog vous fait partager mes goûts et mes découvertes artistiques, musicales, humaines et spirituelles.

Publié le par Jean François Duchamp

Visite surprise ce matin. Je suis à Annecy depuis hier soir ! Et voilà mon ami François René de passage ...chez lui, il a toujours sa maison de- St Jorioz. Après avoir vu des amis à Chambéry, en voir d'autres à Annecy le Vieux. Il a fait une petit halte chez moi. Il est toujours aussi agréable et nous avons évoqué les concerts avec les Petits Chanteurs de Lyon  ou le Choeur Mixte de la Primatiale, la Petit Messe solennelle de Rossini, le Requiem de Brahms... et aussi des amis disparus comme le père mariste, Jean Jacques Dubayle, ou le Docteur Michel Daudin.... enfin les bons moments passés ensemble. il prépare d'autres concerts animations (plus de concerts officiels !)  pour la prochaine fête de la musique ou pour la Ste Cécile 2024.  Ce fut un très bon moment... Ce qui extraordinaire, il n'oublie jamais ses amis !

Visite du  grand pianiste François-René Duchable à Annecy.

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Une grande première à l'opéra de Lyon : un version scénique de Elias de Mendelssohn qui est au départ un oratorio donc ans mise en scène.  Le résultat est intéressant car l'oeuvre s'y prête bien. Est-ce l'opéra que Mendelssohn aurait aimé composer ? La mise en scène est sobre et mets bien en valeur cette grande fresque  dont les deux protagonistes sont le choeur  et le prophète Elie. Dernier grand chef d'oeuvre du compositeur, c'est une grande fresque de l'oratorio romantique. Le livret tiré du livre des Rois dépeint la lutte entre Israël et la Judée, entre Jéhovah  Baal, entre Dieu et le démon.

Dans la version oratorio, chacun a sa partition, mais dans l'opéra tout est par coeur. Un travail colossal pour le choeur  en scène en permanence et le soliste magnifique voix  Derek Welton, baryton basse australien. IL Y A ENCORE 6 REPRÉSENTATIONS, LA DERNIÈRE LE 1° JANVIER. 

Elias de Mendelssohn à l'opéra de LyonElias de Mendelssohn à l'opéra de Lyon

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Ancien caravansérail nabatéen (Siq al Barid) , moins grand que Petra, mais très attachant. On y pénètre par un canyon de 450 m. Les archéologues se sont encore peu intéressés à ce site, encore très pris par le grand site de Pétra. On peut y voir 4 triclininia ( pluriel de triclinium), grandes pièces qui servaient à l'hébergement des marchands ; l'une des salles est décorée. 

La Petite Petra (Siq alBarid)
La Petite Petra (Siq alBarid)
La Petite Petra (Siq alBarid)
La Petite Petra (Siq alBarid)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Retour sur un voyage exceptionnel que je viens de faire pendant 10 jours (du 13 au 22 0ctobre 2023. Voici le fleuron de la Jordanie : le site de Petra  qui a été classé le 7 juillet 2007 comme  l'une des sept nouvelles merveilles du monde. Il faut reconnaitre que ce site est fascinant. Fondé au 8° siècle avant JC et occupé surtout par les Nabatéens, Petra est un lieu de passage pour les  caravanes  qui la font prospérer  avec le transports des épices. Elle était surnommée la "rose du désert". Les Nabatéens taillèrent  d'innombrables monumentales tombes, escaliers, palais et tombes dans la roches rosé-rouge. classé. Quelques photos pour vous initier à ce lieu magique qui a abrité jusqu'à 25 000 personnes. 

La JORDANIE, c'est PETRA. et PETRA, c'est la JORDANIE
La JORDANIE, c'est PETRA. et PETRA, c'est la JORDANIE
La JORDANIE, c'est PETRA. et PETRA, c'est la JORDANIE
La JORDANIE, c'est PETRA. et PETRA, c'est la JORDANIE

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Samedi soir à l'apéritif, j'ai eu la joie de recevoir la médaille de l'ordre équestre du saint Sépulcre de Jérusalem, le mérite de l'ordre  avec plaque d'argent. Samedi  après midi à la cathédrale st Jean Batiste  de Lyon, se déroulait la cérémonie  des investitures des nouveaux membres.  Très belle cérémonie animée par la Maitrise sous la direction de Thibaut. 

Une nouvelle médaille  du St Sépulcre due Jérusalem Une nouvelle médaille  du St Sépulcre due Jérusalem
Une nouvelle médaille  du St Sépulcre due Jérusalem Une nouvelle médaille  du St Sépulcre due Jérusalem

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Dimanche dernier 17 septembre, nous avions la joie d'entendre un jeune organiste Loris Barrucand, originaire de Savoie, sur l'orgue Ahrend de la Cathédrale de Lyon. Excellent concert autour de Bach et ses maîtres : Dietrich Buxtehude, Georg  Böhm et Johann Pachelbel. Même s'il joue de l'orgue, Loris est un claveciniste. et ça s'entend. Il a un toucher léger, naturellement articulé  et l'orgue avait l'air heureux d'être si bien traité ! Je n'entends pas souvent l'orgue sonner comme ce dimanche. Merci à Loris et à l'orgue qu'il n'a pas manqué  de faire aussi saluer lors des applaudissements.

Magnifique concert de Loris Barrucand sur l'orgue Ahrend de LyonMagnifique concert de Loris Barrucand sur l'orgue Ahrend de Lyon

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Nicolas est un excellent flûtiste, il a joué avec les choeurs de la Primatiale dans des oeuvres variées comme la Messe  en Si de Bach, le Roi David d'Honegger mais aussi plusieurs fois dans les Vêpres de  l'Immaculée de Marcel Godard;
Aujourd'hui détente au bord du Lac d'Annecy.

avec mon ami Nicolas Gabaron au bord du lac d'Annecy

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Il y a de quoi intriguer ; deux médaillons sur le mur de l' Eglise  St Martin de Collonge sous Salève (74)  révèlent  d'une part le mariage discret de Verdi avec  Giuseppina Strepponi le  29 Août  1859. Il vivait avec cette femme depuis 12 ans et ce n'était pas très bien vu  à Milan. Il a voulu régulariser discrètement sa situation.

D'autre part l'autre médaillon est un hommage à Lamartine, grand arpenteur du Salève qu'il a mis en poème.

Le mariage discret de Verdi à Collonge sous SalèveLe mariage discret de Verdi à Collonge sous SalèveLe mariage discret de Verdi à Collonge sous Salève
Le mariage discret de Verdi à Collonge sous Salève

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Elle aurait certainement aimé un petit air de flûte !

Nicolas Gabaron devant la maison de George Sand à. Nohant

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Si vous passez à Levroux , elle est à côté de la Cathédrale. Pour les gens stressés elle invite au repos et à la méditation. Nous en avons bien besoin !

Voilà une sculpture pour le moins originale

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Par les temps qui courent, un bon bain est agréable surtout avec cette chaleur !

Le lac d'Annecy a baissé de 50 cm et le fait de me baigner a fait remonter le niveau même pas un millième de millimètre ! Un lac entre les montagnes est toujours superbe. Je ne m'en lasse pas ! Chez des amis, à Verrier et à Talloires.

Comme l'eau est agréable !
Comme l'eau est agréable !

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Je viens de finir un livre remarquable et passionnant « Les autres ne pensent pas comme nous »  de Maurice Gourdault-Montagne. Cet homme remarquable qui avait reçu les Petits  Chanteurs de  Lyon à l’Ambassade  de France à Tokyo le 14 juillet 2000 grâce à l’intermédiaire de mon ami Nicolas Baronnier, alors en poste au Japon, est un très  grand diplomate . J’avais été impressionné. Grand connaisseur des relations internationales des 40 dernières années, il fut en poste, à Tokyo, Pékin, Berlin et Londres. Il fut par ailleurs en poste à l’ Élysée et directeur de cabinet de Alain Juppé… je vous recommande cet ouvrage si vous voulez comprendre l’ évolution du monde aujourd’hui et comment la France doit s’adapter.. C’est un livre d’expériences enrichissantes en connaissances et non un livre de discours creux !   C’est rare  et passionnant. Un grand serviteur de l’Etat dont on ne parle pas assez.  (Bouquins éditions 2022)

«  Les autres ne pensent pas comme nous » de M. Gourdault-Montagne

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

En ce moment à l' Institut Lumière à Lyon, rue du 1° film, rétrospective de Pier Paolo Pasolini. J'ai vu ( ou revu !) l'Evangile selon St Matthieu dans la version restaurée.  un film magnifique avec la présence de cet acteur amateur décédé en 2020 et qui avait 19 ans au moment du tournage Enrique Irazoqui. Bouleversant !  Pasolini, athée, marxiste et homosexuel surprit en se lançant dans ce projet. Tous les acteurs sont de sa troupe et sa mère Suzanna  tient le rôle de Marie ( bien loin des peinture de Raphaël. Lors d'une projection  à Venise , et comme quelques évêques et cardinaux félicitaient l'acteur principal, il leur répondit à leur grande surprise « alors c'est un échec de notre part puisque le film voulait restituer le Christ au peuple, à qui le pouvoir dominant l'avait dérobé !». Merveilleux film 

L'Evangile selon St Matthieu de Pier Paolo Pasolini, un chef d'oeuvre de 1964

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Du 25 janvier au 23 mars 2023, rétrospective Pasolini à l'Institut Lumière à Lyon rue du Premier Film à Lyon , tout un symbole.  Toute son oeuvre dans une version restaurée. Une quinzaine de films en 15 ans.
J'ai pu voir ce soir un de ses chefs d'oeuvre " Théorème", prix de l'OCIC (Office  Catholique International du Cinéma) présidé par un jésuite canadien Marc Gervais, admirateur de l' oeuvre de Pasolini. Cela n'ira pas sans de violentes réactions jusqu'au Vatican. L'office  regrettera l'attribution !

 Sorti en 1968, il rencontre un succès mitigé à la biennale de Venise.  Il fit scandale  et divisa l' Eglise Catholique  car l'inconnu séduisant pourrait être Dieu lui-même démontrant ainsi l'incapacité bourgeoise à accueillir le sacré. Il y a de nombreuses références bibliques.

Un mystérieux visiteur bouleverse la vie d'une famille bourgeoise de Milan dont il séduit tour à tour les tous les membres !

Mais que les images restaurées sont vraiment belles. En fait c'est tout un jeu de visages en gros plan.

Ce film associe le socialisme, le  capitalisme, la religiosité, la sexualité ... en fait une magnifique parabole difficile à décrypter mais d'une réalisation  artistique exceptionnelle.

Avec mon ami Edoado Hribar, le 16 juillet 2016 j'avais eu la joie d'aller sur la tombe de Pasolini  à Casarsa elle Delizia. 

J'ai vu ce soir" Théorème" de Pier Paolo Pasolini à l'Institut LumièreJ'ai vu ce soir" Théorème" de Pier Paolo Pasolini à l'Institut Lumière
J'ai vu ce soir" Théorème" de Pier Paolo Pasolini à l'Institut LumièreJ'ai vu ce soir" Théorème" de Pier Paolo Pasolini à l'Institut Lumière

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

J'ai pu entendre et rencontrer un grand pianiste ( je ne le connaissais pas !) Kirill Gernstein, âgé d'un peu plus de 40 ans, d'origine russe, de nationalité américaine et vivant à Berlin. Une technique époustouflante en particulier dans la sonate de Liszt, mais aussi une interprétation originale dans la  sonate n°19 de Schubert. En plus la sonate de Stravinsky et une belle pièce de Liszt, la bénédiction de Dieu dans la solitude.  Magnifique soirée à l' Auditorium. Grand succès bine mérité !

Un grand pianiste un peu méconnu !  Kirill GernsteinUn grand pianiste un peu méconnu !  Kirill Gernstein

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog