Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jean François Duchamp

Ce blog vous fait partager mes goûts et mes découvertes artistiques, musicales, humaines et spirituelles.

Publié le par Jean François Duchamp

Elle date aussi du XII° siècle. et est la dernière construite de cette époque dans le Brionnais. Hugues de Semur nait au château de Semur et fut abbé de Cluny en 1049 jusqu'en 1109 soit 60 ans !  Mais il n'a pas vu cette église  cependant c'est lui qui envoya des architectes de l 'abbaye mère.

Quelques photos du chevet, vraiment magnifique qui donne une impression de solidité et de sérénité, de l'intérieur; du portail intérieur avec sa tribune en encorbellement et une photo du coté sud.

La collégiale  Saint Hilaire de Semur en Brionnais
La collégiale  Saint Hilaire de Semur en Brionnais
La collégiale  Saint Hilaire de Semur en Brionnais
La collégiale  Saint Hilaire de Semur en Brionnais

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Anzy est l'une des églises romanes du Brionnais la plus riche en peintures et en sculptures. Quelques exemples :

Admirez le chapiteau intitulé "l'acrobate", tout en courbes et rondeurs,  aux lignes stylisées. L'homme nu, donc vulnérable, s'accroche à l'anneau qui sert de base au chapiteau et cherche à échapper aux morsures de deux serpents.

Un jeune homme, David ou Samson,  chevauche un lion et enfonce son genou au milieu de l' épine  dorsale, point  faible du félin.

La peinture du choeur avec le Christ en majesté  et les apôtres.

La décollation de St Jean Baptiste ordonnée par Hérode Antipas.

 

Peintures et sculptures à Anzy-le-duc
Peintures et sculptures à Anzy-le-duc
Peintures et sculptures à Anzy-le-duc
Peintures et sculptures à Anzy-le-duc

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Le monastère d'Anzy-le- duc est un des plus anciens de l' époque carolingienne. Suite à une donation d'un noble et de son épouse, on construisit cette église qui servit de tombeau à Hugues  d'Anzy dit de Poitiers, mort en odeur de sainteté en 930. Très vite, l' église s'avéra trop petite et on en construisit une  plus grande, celle que l'on peut admirer.

Anzy le Duc, merveille romane du XI° siècleAnzy le Duc, merveille romane du XI° siècle

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Au XI° et XII° siècle le Brionnais a été le berceau d'une explosion d'églises romanes  sous l'influence grandissante de l' Abbaye de Cluny.
On dit que ces édifices  sont de style clunisien.

Plus de 30 édifices sur un carré d'une vingtaine de kilomètres dont 7 remarquables et restaurés  avec beaucoup de goût.

Malheureusement Dieu  doit se sentir bien seul. Aucun risque de Covid-19, j'étais pratiquement seul  dans ces édifices qui témoignent sans aucune doute d'une pratique  religieuse importante.

A l'occasion d'une visite chez des amis, je vous propose de  découvrir 3  chefs d'oeuvre : Anzy le Duc,  Semur en Brionnais, Iguerande.

Le jardin des églises romanes en Brionnais : des merveilles.Le jardin des églises romanes en Brionnais : des merveilles.

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Après la très belle émission de Secrets d'Histoire, cela m'a rappelé qu'il y a quatre ans, par hasard, j'étais à Gorizia  (Italie et Slovénie - la ville est partagée en deux !) et je découvrais les derniers Bourbons grâce à mon ami Edoardo Hribar de Trieste.

Dans les tombeaux, à Kostanjevica, reposent les derniers membres de la famille royale française des Bourbons. Exilés par la révolution de 1830, ils trouvèrent un premier refuge à Edimbourg, en Ecosse. Ensuite ils partirent pour Prague et finalement, arrivèrent à Gorizia où ils devinrent les hôtes du comte Coronini. Ils furent enterrés à Kostanjevica. C’est pourquoi ce lieu est aujourd’hui connu dans le monde comme le «Petit Saint Denis».

Des  photos de la Crypte,   le portait de Maie Thérèse, du tombeau de Charles X  et  celui de Louis XIX, le duc d'Angoulême,  aussi le mari de Marie Thérèse appelée Madame Royale.
Un lieu exceptionnel et rempli d'émotion comme disait Stéphane Bern.

Les derniers Bourbons ne sont pas en France...
Les derniers Bourbons ne sont pas en France...
Les derniers Bourbons ne sont pas en France...
Les derniers Bourbons ne sont pas en France...

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Le Père Régis Sérine est mon grand oncle ( le frère de mon grand père maternel)  a fait construire l' Eglise Ste Thérèse de l' Enfant Jésus  à Montpellier. Il a aussi édité pendant 40 ans une revue la "Semeuse de Roses " pour faire connaître Ste Thérèse et aussi obtenir des dons pour la construction de son  église. Elle est inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques

Inaugurée en novembre 1942 pendant la Seconde Guerre mondiale, l’église fut construite grâce au zèle du P. Régis Sérine, assomptionniste, curé fondateur. Il était aussi le directeur du pélerinage national de Lourdes au moment du Centenaire des apparitions  de la Vierge  en 1958

Eglise St Thérèse. Le père Régis Sérine est le 3° en commençant par la gauchee.Eglise St Thérèse. Le père Régis Sérine est le 3° en commençant par la gauchee.

Eglise St Thérèse. Le père Régis Sérine est le 3° en commençant par la gauchee.

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Ce matin j'ai fait un balade de 5 km dans le centre de Lyon : personne !

Le calme complet. C'était magnifique  avec une belle lumière. j'avais l'impression d'avoir la ville rien que pour moi tout seul ! C'est rare. Alors je vous fais profiter de quelques photos :  Place de la Réublique , rue de la Ré comme on dit à Lyon ( République), Place Bellecour, rue Victor Hugo, Pont Bonaparte, place saint Jean (C'est chez moi !)

Il n'y a plus personne à Lyon ???
Il n'y a plus personne à Lyon ???
Il n'y a plus personne à Lyon ???
Il n'y a plus personne à Lyon ???
Il n'y a plus personne à Lyon ???
Il n'y a plus personne à Lyon ???

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Quel grand et merveilleux souvenir de cette année 1989-90 où j'ai eu la chance  de diriger les Petits Chanteurs à la Croix de Bois.    Concerts dans l'Oise et à Paris, tournées dans le Nord et le Sud  de la France . Grande tournée en Asie : Hong-Kong, Philippines, Taïwan et Corée.   Je suis heureux de retrouver quelques anciens comme en  janvier denier à la gare de Lille-Europe !

Il y a 30 ans, je dirigeais Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

A l'issue d'une réunion de préparation du Congrès de Rome 1996 Photo sur   la terrase de  Mgr Marini, alors Maître  des cérémonie  du Pape Jean-Paul II. Un endroit magnifique qui domine la Place Saint Pierre. J'ai suivi plusieurs offices de ce lieu en particulier avec le pape Benoit XVI.

De gauche à droite JFD, Edoardo Hribar, Mgr Marini, Wim Buys, Adrien Steverink

Préparation du Congrès  Petits Chanteurs de Rome 1996

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

En ce jour du 12 Avril 2020, je vous souhaite à tous de joyeuses Pâques avec une brin d'humour !

En cette période du confinement, il y a comme un paradoxe. Très souvent pour la Semaine Sainte  il ne fait pas très beau : on dit même "Pâques au tison". Cette année où l'on ne peut pas sortir (ou peu), voilà qu'll fait un grand beau temps...

Alors couvrez vous bien, ne prenez pas froid !!!

Nous devons avoir une pensée pour ceux qui nous ont quittés, pour ceux qui sont malades, pour tout le personnel médical  et pour tous ceux qui font vivre le pays  a minima. Deo Gratias.

Bonne fête de Pâques 2020 ! Soyez joyeux !

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

En Juillet 2000, ce fut une très grande tournée des Petits Chanteurs  de Lyon au Japon du 5 au 24 juillet. Nous avons chanté à Sapporo, (nous avons dû  ranger les cartons de CD , si non il n'y en avait plus pour le reste de la tournée !) puis Sendaï, puis Yamagata,  Kamakura, Yokohama, Osaka, Hikaruga. Partout un très grand succès grâce à l'aide de mon ami Nicolas Baronnier.
plus de photos à venir

Nous sommes retournée au Japon en 2010, mais c'est plus récent !

<<histoire d'entretenir votre japonais,  vous avez mon CV  !

Les Petits Chanteurs de Lyon au Japon, il y a  20 ans
Les Petits Chanteurs de Lyon au Japon, il y a  20 ans

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Quelques mètres en montant la montée du Gourguillon, à gauche voici l'impasse Turquet.  L'endroit n'est pas terrible, mais si on descend quelques escaliers , alors là c'est grandiose. Voici les deux plus anciennes maisons de Lyon.
Elles datent du XIV° siècles et possèdent des balcons en bois.

Le nom de l'impasse vient d'un négociant arrivé du Piémont en 1495, devenu fabricant et promoteur de la soie à Lyon, Etienne Turquet

Impasse Turquet  cachée dans la montée du Gourguillon.

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

Tout d'abord merci à ceux qui suivent mon blog, hier vous étiez plus de 150  !  N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, comme cela vous serez informé quand je mets un nouvel article.

Bonne lecture.

Je sais," tout le monde ne peut pas être de Lyon, il en faut bein d'ailleurs (Plaisante sagesse lyonnaise)

Mais aujourd'hui découvrons la montée du Gourguillon.  Elle permet de rejoindre le Vieux Lyon à l'Antiquaille puis Fourvière. Elle date de la période gallo-romaine et permettait de relier Lyon à l'Auvergne.

Le 14 novembre 1305, le pape Clément V qui venait d’être couronné pape à l’église Saint-Just emprunta le Gourguillon en compagnie du Roi Philippe le Bel et d’un grandiose cortège. Un mur de soutènement sur lequel était montée la foule des curieux s’effondra, blessant le pape qui tomba de sa mule et  perdit un diamant d’une valeur inestimable. Malgré de longues recherches, le diamant n’a jamais été retrouvé !

Je l'ai cherché  encore deux jours de suite, mais en vain ! Alors si le coeur vous dit, vous pouvez toujours essayer.

Les secrets de la montée du Gourguillon ( à Lyon !)Les secrets de la montée du Gourguillon ( à Lyon !)Les secrets de la montée du Gourguillon ( à Lyon !)

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

En Juin 1969, je venais d'arriver au Cours Saint Bernard ( aujourd'hui les Lazaristes) , sortant de l' Ecole Normale Gerson.

Le directeur exceptionnel, M. Raymond Jullien me dit : il y avait ici une tradition de maîtrise, voulez vous faire un choeur de garçons ( l'école n'était pas mixte ) ? Je lui dit "je vais essayer".

 En 1970, première   sortie pour chanter une messe à l' Eglise de St Donat dans la Drôme connue pour son festival Bach.

Et c'est ainsi que tout a commencé . Quelque temps après,  en prenant le nom des Petits Chanteurs de St Bernard !

C'est là que tout a commencé...en 1970.
C'est là que tout a commencé...en 1970.

Lire la suite

Publié le par Jean François Duchamp

En Juin 1969, je venais d'arriver au Cours Saint Bernard ( aujourd'hui les Lazaristes) , sortant de l' Ecole Normale Gerson.

Le directeur exceptionnel, M. Raymond Jullien me dit : il y avait ici une tradition de maîtrise, voulez vous faire un choeur de garçons ( l'école n'était pas mixte ) ? Je lui dit "je vais essayer".

 En 1970, première   sortie pour chanter une messe à l' Eglise de St Donat dans la Drôme connue pour son festival Bach.

Et c'est ainsi que tout a commencé . Quelque temps après,  en prenant le nom des Petits Chanteurs de St Bernard !

C'est là que tout a commencé....&quot; en 1970.
C'est là que tout a commencé....&quot; en 1970.

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog